organisation des stages 2017 / 2018

Gestion de son programme de Compétitions.


 

Définir la compétition principale de sa saison (la plus importante). C’est autour de cette compétition que tout va s’articuler (objectifs, autres compétitions ainsi que le travail à effectuer à l’entraînement.

-

Choisir ensuite des compétitions qui préparent à la compétition principale. Ce seront des compétitions importantes qui reprendront le même déroulement. Soit des finales, soit un niveau de concurrence proche de celui que l’on rencontrera lors de sa compétition principale. Parfois, cela peut nécessiter de ne pas se limiter aux compétitions les plus proches de chez soi ...

-

Pour le choix des autres compétitions, il est important de prendre en compte ses obligations professionnelles et familiales. Reste ensuite à définir la fréquence de ces compétitions sachant que plus on s’entraîne plus elles pourront être rapprochées, mais sinon, il faut se laisser le temps de travailler ce qu’il est nécessaire techniquement avant de se confronter à une autre compétition. Sans respecter cela il n’y a aucune chance de progression (seuls les défauts vont s’accumuler)

Evolution générale dans la saison :

Les premières compet doivent valider des acquis techniques

Les compet de milieu de saison vont évaluer le niveau de l’archer (perf et Zones de réussite)

La fin de saison sera plus orientée sur la gestion de sa concentration et de son comportement sur la durée de la compétition. Il est donc nécessaire de se confronter à des archers de son niveau. L’objectif peut passer sur la perf ou le classement par rapport à d’autres.

 

Gestion de son programme d’entraînements :

-

Les situations sur le travail d’un détail technique

-

Les situations ou l’archer travaille son geste dans la globalité. C’est la réalisation du geste efficace qui permet d’être performant. C’est ce que j’appelle l’Action de Compet. Même si on le travaille parfois en paille, le rythme et l’amplitude de l’action doivent être respectés et il faut viser (prendre en compte son viseur et le maintenir stable) même si ce n’est pas en face d’un blason (et éviter de viser ses flèches lors de tirs en paille).

-

Les situations d’évaluation (Perf ou zones de réussite). Généralement ces situations se font sur des distances de tir et des volumes de flèches identiques à la compétition (30 flèches en salle et 36 flèches dehors)

-

Les situations de compétitivité (ce sont des situations un peu plus stressantes ou le résultat n’a que deux issues : perdu ou gagné). C’est le cas d’un match que l’on peut faire contre un adversaire (aux points, en set ou même sur zone de réussite) ou si l’on est seul, atteindre 20 fois sa zone de réussite en un minimum de tirs ou alors faire le plus gros enchaînement de flèches en zone de suite.

L’alternance des situations est indispensable à la progression. Il faut juste prendre le temps de bien stabiliser un élément technique avant de le mettre à l’épreuve sur une situation d’évaluation ou de compétitivité. L’essentiel est de programmer ses entraînements en fonction de ses résultats sur les Entraînements et compétitions précédentes !

Le nombre d’entraînements a une importance mais le plus important reste la qualité de ce que l’on y fait ! ! !

 

Gestion de ses objectifs :

-

Définir un objectif pour sa Compétition Principale de la saison. Cela sous-entend généralement plusieurs compétences (Niveau de performance sur un qualif, niveau de performance sur des matchs, capacité à gérer le stress et les matchs, maîtrise technique …)

-

Chaque entraînement et chaque compétition doivent être effectués dans un certain objectif. C’est ce qui va donner une raison de le faire, une motivation à le faire et qui va permettre d’en tirer une expérience positive (que l’objectif ait été atteint ou non)

-

L’objectif peut avoir plusieurs formes :

Objectif de réalisation Technique

Objectif de performance (score ou zone de réussite)

Objectif de classement (arriver dans les « x » premiers)

Objectif de comportement et gestion du stress

(…)

-

Avoir pour objectif de battre son record n’est pas la même chose que d’améliorer sa moyenne nationale (basée sur ses 3 meilleurs scores) et n’aura pas les mêmes conséquences sur ses choix de compétitions et d’entraînements. Tout comme faire un podium au niveau régional demande d’autres compétences et une autre préparation.

Fixez vous les bons objectifs et surtout préparez vous en conséquence !

Stagiaires Jeunes , adultes ET ELITE 2017 / 2018

Les Stages seront encadrés par Georges Gence.
              les horaires sont de 10h à 18h.

les dates arrêtées pour les stages en salle sont:

le samedi 3 février 2018 cosec de Bar sur seine.

Les dates des stages en extérieur sont:

le dimanche 11 mars 2018 à Troyes. 
le samedi 31 mars 2018 à Romilly ou Brienne le château.
le dimanche 6 mai 2018 à Ville sous La Ferté.

Les stagiaires  retenus cette année sont :

Jeunes: 
 Ouillon Etienne, Payet Thaïs, Zavoli Lou.

Adultes: 
 Gicquel Philippe, Héry Gilles, Masson Emanuel, Ouillon Christophe, Guilbert Laurine.
 Kaszuba Malgorzata, Kosa Mickaël, Michel Jérôme, Moniot Noël, Prunier Patrick,
 Brierre Jérôme, Christ Cyril, Mas Sandra.

Le repas du midi est tiré du panier.




STAGES 3D ET CAMPAGNE

Les stages sont encadrés par  Georges Gence.
               les horaires sont de 10h à 18h.

La date arrêtée pour le stage 3D est:
 
Le lundi 2 avril 2018 à Ville sous La Ferté. 

une date doit être trouvée pour le stage campagne.

la découverte pour le tir 3D se fera le samedi 28 avril 2018 après midi
à Marigny le Châtel.
 

Le repas du midi est tiré du panier.

ce site a été créé sur www.quomodo.com